Et si j’offrais des jouets à mes enfants ?

media-20160316
Photographie: Tous droits réservés @ Ma Coach Grano 2016 ,  Over

Petite Histoire du Jouet

Comme tous les mammifères, le petit être humain joue afin de préparer son intégration au monde et à la vie adulte qui sera la sienne. Alors que les lionceaux joue à chasser et apprennent avec leurs jeux à connaître leurs forces, leurs faiblesses et leur position par rapport aux autres membres de leur société, les petits de l’Homme préhistorique jouaient probablement avec des jouets en matériaux périssables (les premiers écolos!) qui ont aujourd’hui disparu. On retrouve des objets miniatures qui sont soupçonnés sans certitude toutefois d’avoir fait office de jouets, principalement en bois (la légende du bout de bois et des petites roches dont vous parlent vos parents lorsqu’ils veulent vous faire sentir trop gâté façon spoiled kid of Hollywood parce que vous leur demandez un aille-Phone à 6 ans et demi (oui on sait, ils exagèrent, eux même jouaient à la *intendo 64). Bref, on peut retrouver de belles pièces 100% nature et déjà 100% pas bio-dégradables qui attestent avec certitude de l’existence de jouet à partir du IIIe millénaire (Mésopotamie, ça vous parle?) et plus tard dans les civilisations de l’Egypte, la Grèce et la Rome Antiques.

Photographie:Tous droits réservés @ Cholo Ayuyao

Grâce au merveilleux travail des archéologues, restaurateurs, et historiens partout dans le monde, nous savons que bon nombre de jouets avec lesquels s’amusent les enfants aujourd’hui existaient déjà durant l’Antiquité ! Et oui, à part y déposer des marques de commerce et des matières encore plus cancérigènes, nous n’avons pas innové énormément en terme de loisirs enfantins ! Des poupées, des dînettes, des toupies, des osselets, des petits jouets à traîner fabriqués en terre cuite, en métal, en bois ou en os (on retrouve également des jeux et jouets plus luxueux en verre ou en matières précieuses comme l’or). Il est également très probable que de nombreux jouets aient été fabriqués en matériaux comme la paille et le tissu qui sont très périssables et n’ont donc laissé aucune trace.

Dès les années 1950, l’utilisation du plastique de manière récurrente dans la fabrication des jouets transforme cette industrie de manière considérable. En effet, l’évolution de la matière plastique permet de réaliser des objets plus légers, aux couleurs qui ne ternissent pas et surtout à très bas prix. Le jouet se banalise et devient un objet de consommation courante. Parallèlement à cela, le statut de l’enfant évolue. D’adulte miniature, il devient être à part entière avec des besoins qui lui sont propres. La psychologie de l’enfant se développe et avec elle toute une gamme de jouets éducatifs. Mais, dans le dernier quart du XXe siècle, le jeu vidéo et l’apparition des nouvelles technologies bouleversent l’économie du jeu et du jouet dans le monde occidental. Les jouets sont alors le reflet d’une société mondialisée et en constant mouvement qui servent de plus en plus insidieusement à séparer des le plus jeune âge, les sexes, les cultures et même couper les enfants de la réalité et finissent par être ignorés et prendre la direction des déchetteries .

 

toy story upset woody after all weve been through
Illustration: Tous droits réservés @ Reddit.com/ Disney, Pixar  Traduction: « Après tout ce qu’on a traversé… »

 

La solution ne serait-elle pas alors d’effectuer un retour à la base ? Faire usage de l’évolution avec parcimonie, allier jeux sur tablette et jeux de bois faits à la main ne serait-il pas une solution plus stimulante que se contenter d’un monde en plastique et technicolor ? Quoi dire si en plus le jeu est fabriqué par papa, mamie ou ma tante préférée ? Face à des chambres d’enfants surchargées, altérant la concentration et le plaisir de jouer de nos petits monstres (« je lui achète des jouets chaque semaine et il continue à jouer avec les fils électriques je ne comprends pas! « ), il est temps de penser à redonner vie aux objets en y consacrant du temps plutôt que de l’argent. Et en repartant à la base: le jeu, comme imitation d’une vie d’adulte, le jeu comme une découverte du monde alentour et de toutes les matières qui le compose, le jeu comme apprentissage des contacts sociaux réels, du partage et de la concession.

Illustration: Tous droits réservés @Fashion Royalty Dolls

Créer un jouet personnalisé qui sera transmis de générations en générations

 

Références:

  • BREYER Catherine, Jeux et jouets à travers les âges, Histoire et règles de jeux égyptiens, antiques et médiévaux, Ed. Safran, 2010
  • GIRVEAU Bruno, Le jouet, un monde offert aux Enfants, Découvertes Gallimard / RMN – Grand Palais, 2011 
  • MANSON Michel, Jouets de toujours, Fayard, 2001transparent art kawaii pink transparencyUntitled
Publicités

Une réflexion sur “Et si j’offrais des jouets à mes enfants ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s