Connaissez vous le Wwoofage ?

Même si cela a des sonorités quelques peu canines, il n’en est rien, enfin, peut-être que le Wwoofage (ou Wwoofing) vous emmènera à croiser quelques petits chiens de berger, toutefois, là n’en est pas la vocation principale. Ce n’est pas une nouvelle tendance de discothèque. Encore moins un sport. Quoi que…

Qu’est-ce donc que le Wwoofage? 

C’est très simple, et génial, le Wwoofage, c’est un partage: vous vous inscrivez sur le site Wwoof Canada moyennant un petit frais annuel, et vous…vivez  ! Nature ! Sans argent ! Et apprenez sans cesse ! Tout en aidant votre société de façon significative !

Une opportunité fabuleuse qui à mon sens mêle entraide, bon sens, économie, passions, bref, le meilleur de tous les mondes !

Oh, ok…mais en clair, qu’est-ce que le Wwoofage ?!?

Bon, puisque vous insistez, voici ce qui se produit dans votre cheminement de Wwoofeur qui vient d’acquérir son abonnement au projet (60 $ pour deux ans, c’est rentable!)… Vous vous mettez en quête de quelqu’un qui veut bien de vous en consultant le répertoire en ligne. On appelle cette personne bienveillante; un hôte, souvent cette généreuse et bien intentionnée créature sera un agriculteur du domaine biologique, un fermier, un éleveur, bref, quelqu’un qui travaille notamment en harmonie avec la planète…ça change du monde citadin n’est-ce pas ? Une fois votre hôte/mentor/hébergeur sélectionné, vous vous rendrez chez lui, pour une période de temps, et apprendrez à ses côtés, tout l’art de son quotidien. En échange de votre contribution sur le terrain, il vous hébergera et vous nourrira aussi peut-être, si vous êtes chanceux !

Ce que dit le site officiel canadien :

 »

Allons faire du WWOOFage!

– plongez dans la culture locale en partageant la vie d’une famille, d’une communauté et d’activités touristiques

– recevez des repas et un logis en échange  20 à 33 heures par semaine de votre aide

– gagnez des connaissances concernant l’agriculture biologique et durable sur des fermes, ranchs, propriétés, jardins familiaux, vergers, vignobles, jardins urbains, coopératives, centres de yoga, d’artisanats ou de croisssance spirituelle et autres – qui partagent la philosophie de WWOOF crafts & arts or spiritual pursuits,

 

Une adhésion à WWOOF Canada:

 – L’abonnement d’un WWOOFeur (bénévole) coûte 60$ pour un accès de 2 ans, et comprend l’assurance accident et responsabilité (ce qui vous permet de planifier d’avance et de faire du WWOOFage jusqu’à un an au Canada) à une liste de plus de 1 000 hôtes d’un bout à l’autre du Canada et des interactions en ligne avec la communauté WWOOF. 

– Vous permet de prendre contact avec les hôtes de notre liste. Nous ne faisons pas les arrangements pour vous; vous contactez les hôtes par vous-même.

– L’abonnement d’hôte, coûte 50$ pour un an sur la liste.

– Les abonnements permettent un revenu pour maintenir le site web et fournir un support administratif et technique pour les bénévoles et les hôtes. Ce revenu nous aide à partager et supporter les idéaux de WWOOF. « 

 

Vous laisserez-vous tenter ? Ou en avez-vous déjà fait l’expérience ? Vos impressions nous intéressent !

Publicités

15 réflexions sur “Connaissez vous le Wwoofage ?

  1. Quelle bonne idée ce partage, toutefois on peut sans doute le faire sans adhérer, par gentillesse ou encore amour du partage. D’ailleurs n’est ce pas ce que tu fais ici gratuitement, presque chaque jour. Bises ma belle

    Aimé par 1 personne

    1. Oh mais que tu es adorable ! Tu en fais au moins autant je dois dire, tu contribues tellement par tes commentaires, je suis certaine que les lecteurs filent désormais à la fin de mes articles directement pour te lire ! Effectivement, c’est très possible de trouver des personnes de bonnes volontés pour nous apprendre les choses de la vie (et peut-être aussi en apprendre un peu de nous). Le principe du pourquoi payant est expliqué ici: http://www.wwoof.ca/fr/Listes-gratuites-de-WWOOF. La question est alors, vaut-il mieux vivre dans un monde de présomption d’innocence ? Ou de culpabilité pour tous ? J’aime mieux la première, mais il y a des caméras de surveillances dans nos villes. Alors…nous sommes tous des coupables potentiels semble t’il; pour se protéger, il faut payer… :/

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai hésité à l’évoquer dans l’article, alors j’étais vraiment contente que tu en parles pour pouvoir l’évoquer haha ! Reviens-moi sur la question après ta lecture si tu veux pour me dire ce que tu en penses 🙂

        J'aime

    1. Super ! As-tu gardé contact avec tes « mentors »? L’envie te prend-t’elle de recommencer l’expérience dans une autre endroit où bien est-ce plutôt un « une fois dans une vie » ? Bonne journée, et bravo pour ton expérience, et ton super blog ! Bises

      Aimé par 1 personne

      1. Super, j’ai moi même de l’expérience avec l’élevage (je suis passionnée et fascinée par l’élevage en fait) alors je ne peux que t’encourager…par contre…c’est un sacré boulot de travailler avec le vivant…qui ne tient pas en place au bout d’une tige, c’est un pensez-y bien! Mais alors qu’est-ce que ça fait enfler ton coeur ! Il me tarde de lire la suite de tes récits d’expériences dans le nouveaux lieu que tu choisiras alors… ! 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton partage ! C’est malheureux que des personnes se servent de cela comme d’une opportunité pour exploiter les autres…Etait-ce avec un organisme officiel de wwoofing ? Y a t-il un moyen de commenter son sejour auprès d’eux pour empêcher que ce genre d' »abus » se reproduisent ? Heureusement que vous étiez plusieurs pour rendre cela plus supportable et te donner assez envie de retenter l’expérience, ça veut dire beaucoup pour moi ! Je te souhaite de tout coeur de tomber sur des mentors d’exception la prochaine fois pour rattraper ça ! Bises

      Aimé par 1 personne

      1. De rien ! Oui, c’est malheureux mais c’est la vie… Oui, je suis passée par le site officiel de wwoofing et la présentation des hôtes/fiche descriptive était alléchante, peut-être trop finalement ^^ !!
        Je pense qu’on peut laisser des commentaires mais comme je suis quelqu’un qui n’ouvrent pas beaucoup sa bouche et qui n’aime pas la confrontation, je me sentirais mal de le faire par écrit alors que je n’ai rien dit en personne… :-/

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s