Quand je serai grand, j’achèterai une mini-maison.

Cette semaine, c’est la Semaine Québécoise de Réduction des déchets. Et pour l’introduire, il nous a semblé bon d’établir ceci: Moins on a d’espace pour les accumuler, et moins on produit de déchets. Voilà donc pourquoi nous avons décidé de vous présenter ce concept qui est intimement lié à la base de la production de déchets: LA MAISON.

Selon un schéma social traditionnel en Occident, la maison est LE gage ultime de votre réussite.

Pourtant, écoutez cette jeune fille avisée:

et encore ceci:

 

L’argent mis en jeu dans le prétendu « Achat d’une vie » est de l’argent qui manque cruellement dans des sphères plus profondes de nos vies. Combien se privent dans le but de payer une facture d’électricité trop élevée pour chauffer une maison bien trop grande pour leurs besoins? Combien s’épuisent à nettoyer des pièces dans lesquelles ils ne mettraient même plus les pieds s’ils n’avaient pas à les entretenir?  Combien de temps et d’argent perdu en peintures, rideaux, meubles, décorations… Articles superflus qui procurent certes une sensation de bien-être matériel mais qui est vite dépassée car: vous changes, vos goûts changent, les modes passent, c’est l’heure des rénovations! Et pourtant cette peinture et ce tapis persan étaient peu économiques, moins encore écologiques; un investissement à risque!

Le désencombrement serait donc le travail de base dans un processus de réduction des déchets. Désencombrer son espace permet de désencombre sa vie. Retirer le superflu, permet d’aller à l’ESSENTIEL. Dans votre logis, comme dans votre univers mental.

Cliquez sur cette photo pour découvrir en images ce que l’on nomme: Mini Maisons!

Don't forget to pin these impressive tiny homes. Follow us on Pinterest @countryliving for more great tiny house ideas.

Les mini-maisons (tiny houses) sont donc des logis minimalistes largement inspirées de quelques « granos originaux » qui ont décidé de briser les castes de la société moderne en vivant dans leur camionnette, caravane ou autre véhicule de loisirs. Il s’agit d’une alliance réussie entre la maison cossue traditionnelle (parfois même très cossue avec un adorable style Victorien) et les…Tipis ? Igloos? Cases ?  Yourtes ? Maisonnettes de nos ancêtres de la nouvelle-France ? Bref, le logis modeste, et largement suffisant pour une vie familiale épanouïe. Chose que l’on largement perdu de vue à notre époque du qui-aura-la-plus-grande-piscine ou même le fait de partager sa chambre avec sa fratrie de 2 mois d’âge devient tabou.

Saturday Night Live drake pissed snl upset
Tous droits réservés @Giphy

Parce que nous ne nous lasserons jamais de vous recommander cet ouvrage:

Vivre Heureux dans un Petit Espace de Dominique Loreau sera parfait pour vous introduire aux origines de ce phénomène de société que sont les mini-maisons (tiny houses). Il nous explique comment dans le Japon ancestral, le minimalisme était la forme de respect et d’humilité digne des classes supérieures. Exhiber sa richesse à travers le matériel quand d’autres n’ont pas de quoi manger était (et sera toujours d’ailleurs) d’une vulgarité inouïe. Avoir une demeure imposante était donc vu comme une source de frustration inutile, autant pour ceux qui y vivent que pour ceux qui la voit. C’est pourquoi une chambre normale faisait la taille d’un ou deux tatamis, ni plus ni moins !

officielle
Prenez aussi l’exemple de nos amis de l’équipe Side Ways qui ne vivent pas trop mal leur vie d’itinérance dans la plus belle des maison-camionnettes jamais vue (et encouragez-les)!

Aujourd’hui, les mini-maisons sont  donc un choix délibéré de respecter cet esprit minimaliste. Elles apparaissent comme la solution ultime de l’honnête citoyen moderne et éco-responsable de notre siècle… Et elles ont le vent en poupe !  Des centaines de projets voient le jour en Amérique du Nord, autant en Europe, si bien qu’on peut-même désormais trouver des contracteurs qui nous vendront leurs modestes palaces clé-en-main à des sommes qui n’auront rien à envier aux villas de Céline et autres Beyoncé.

9b821ff469b0408c5c694e0599ef9b49
Tous droits réservés @ Joli joli design

L’investissment (raisonnable) semblent toutefois valoir la peine car ces petits nids d’amour ci sont la preuve qu’il est possible de vivre heureux, lorsqu’on vit non pas au dessus, mais en dessous de ses moyens.

25EAE68000000578-0-image-m-4_1424651912571
Tous droits réservés @ Joli joli design

Se pose en suite la question de la viabilité d’une cohabitation aussi proximale. Parce que c’est vrai, on n’est plus en 1803. Maintenant nous avons besoin de notre « espace vital », des placards pour les 60 souliers de monsieur, de l’espace pour les branchement de la console de jeu de bébé… Il est certain qu’une sincère Réadaptation s’impose. Mais si malgré cela l’entente cordiale n’est plus au beau fixe dans votre nouvelle mini maison…alors la vraie question serait peut-être plutôt; êtes-vous bien certain d’être réellement fait pour habiter 24/24h avec les personnes qui partagent actuellement votre vie ?

Parce que si vous vous débrouillez bien, pour le prix d’une maison conventionnelle, vous pouvez planter 3-4 mini maisons sur votre terrain… Mais rendus à ce point, ce ne sera plus tellement pertinent de ne pas acheter une maison normale. Après, qui sait? Chacun chez soi est un concept qui pourrait plaire à plusieurs ! Enfin,  toujours est-il que selon l’opinion générale des concernés qui ne manquent pas de s’afficher sur le web, vivre dans une tiny house, c’est plutôt Câlinours, Bisounours & Compagnie: tout va bien dans le meilleur des mondes, et on se rattache aux choses importantes de la vie. Stickons-nous la dessus !

Selon tous ces beaux témoignages, voici ce qu’on peut donc gagner à adopter la tendance mini-maison:

  • Devenir propriétaire pour moins de 50 000 dollars (advenant que nous soyons un peu bricoleur).
  • Réaliser un projet d’eco-construction devient tout de suite beaucoup plus abordable et avantageux.
  • Apparemment, comme pour le Zéro déchet de Béa Johnson,  le projet de faire coopérer chiens et mini maison est largement concevable, que nous faut-il de plus pour nous lancer?
  • Une remorque et vous pouvez emmenez votre maison partout: ma tiny house au refuge, ma tiny house au Mexique, ma tiny house à la montagne. Succès garanti sur instagram!
  • Evidemment messieurs, vous pourrez réduire considérablement le temps consacré aux tâches ménagères.
  • Vous pourrez ce faisant réduire tout aussi considérablement la quantité de déchets produits par un mode de consommation qui devra être totalement repensé.
  • Vous apprendrez à adopter des stratégies d’organisation et développer sa créativité pour rendre agréable sa vie dans un petit espace.
  • Vous aurez l’occasion de consacrer un meilleur budget à l’organisation de son espace extérieur et à ses activités.
  • Enfin vous aurez le bonheur de pouvoir dire à votre entourage désagréable que si vous ne les invitez jamais, c’est parce qu’il n’y a pas de place chez vous… Bien oui, pourquoi pas ?! Personne ne vous oblige à leur dire qu’à la place de la piscine creusée vous avez un lac…
Girls on HBO memorial day tv summer girls
Tous droits réservés @Giphy

Alors, connaissiez-vous ce principe de maison? Seriez-vous prêts à sacrifier le luxe d’un espace intérieur pour peut-être améliorer votre qualité de vie? 

tinyhuse
Tous droits réservés @ Country Living
Publicités

18 réflexions sur “Quand je serai grand, j’achèterai une mini-maison.

    1. Merci de ton commentaire, c’est très intéressant !!! Si ce n’est pas indiscret avez-vous des enfants ? Comment ca se passe de vivre chacun c’est soi je trouve ca super comme choix de vie, à essayer en tout cas je crois! Je vais regarder ta video de ce pas. Bon week end !

      Aimé par 1 personne

      1. Très intéressant oui ! J’ai testé mais ça n’a pas fonctionné je ne sais pas trop pourquoi en fin de compte, surement le manque de l’autre :o) Bon dimanche. Bisous

        Aimé par 1 personne

      2. oui nous avons deux filles et nous avions déjà testé le fait de ne pas vivre sous le même toit quand elles petites mais ça n’a duré que 9 mois à cette époque-là car le fait de ne se voir que le w-end privait le papa de ses filles 🙂
        il faut dire qu’il y a 30 ans, nous vivions à 50 km l’un de l’autre alors qu’à présent ça fait 10 ans que nous vivons à 100 m l’un de l’autre (et bien sûr nos filles sont adultes et vivent leur vie de femmes indépendantes :-))
        vivre de cette manière n’est pas vraiment écologique puisqu’il y a de l’espace ‘gaspillé’ (c’est pourquoi nous nous intéressons aux petits espaces) et il faut avoir un caractère très indépendant (le contraire de ‘fusionnel’ sinon on est ‘en manque’)
        l’avantage c’est que l’on est libre de se voir qd on le souhaite et non pas par obligation ‘conjugale’ et qu’on peut recevoir des amis ou des collègues sans nuire au confort de l’autre
        dans notre cas, ce fut salutaire pour éviter ‘l’usure du couple’ et pour mesurer combien on tenait l’un à l’autre car rien n’est acquis et la séduction est toujours d’actualité 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Alors la, j’adore le contexte, je signe ou…LOL
    Il y a là l’essentiel de ce que j’aime dans cet Article !
    Merci Coach !!!
    Bisous et Joyeux Noel…En Alaska… t’imagines au milieu des Grands Lacs Grrrrr !
    Tony

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui j’imagine bien, au Canada aussi nous avons pas mal de Grands Lacs, et le froid ici ne doit pas être trop loin de celui de l’Alaska par moments, je compatis, et en même temps je t’envie, qu’est ce que ça doit être beau ! Une mini-maison en Alaska à venir alors ? En tout cas merci de ton passage et de tes gentils commentaires, et à très vite j’espère ! Bonne soirée !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s