L’eau micellaire, tout simplement attirante !

Première option, vous êtes adepte des centres d’esthétique ou/et des blogs beauté et vous savez tout sur tout de ce produit tendance que vous avez depuis quelques années ajouté à votre routine quotidienne. Sautez donc ce qui vient pour passer à la recette pour laquelle votre porte-monnaie vous dira merci ! Quoi que si vous suivez les blogs beauté, sautez pour l’article suivant, vous avez probablement déjà votre flacon d’eau micellaire maison tellement c’est simple à faire !

Deuxième option, vous êtes adepte des bains de boue avec la terre du jardin ou du rien-de-plus-que-de-l’eau-sur-ma-peau et ne connaissez des micelles que ce que l’on vous a appris en cours de chimie c’est à dire ceci,

micelle
Illustration: Tous droits réservés @Ma Coach Grano 2016

Une mise à jour s’impose.

Qu’est-ce que l’eau micellaire ?

Un concept marketing, certes, qui repose sur un principe chimique plutôt intéressant que l’on pourrait résumer par; qui se ressemble s’assemble, et se barre ensemble ! Ainsi, l’eau micellaire va contenir des particules (micelles) qui vont « ressembler » aux impuretés sur la peau et s’agréger avec en présence d’eau comme par magie (une formule qu’il aurait été formidable de pouvoir intégrer à mes examens de chimie, je dis ça à tout hasard…)

L’eau micellaire est donc un nettoyant sans rinçage et non une lotion ou un démaquillant comme plusieurs le pensent. Si vous avez bien fait vos devoirs sur le blog, vous savez qu’il faut nettoyer le visage (et le cou) en première étape avec une huile. Les corps gras éliminent parfaitement le maquillage et autres impuretés qui se déposent dans la journée, même sur une peau non maquillée. Mais en deuxième étape, l’eau micellaire est particulièrement indiquée pour les peaux sensibles ( à l’exception des peaux sèches car elle dessèche légèrement la peau) car elle est efficace pour éliminer les impuretés hydrophiles (qui aiment l’eau) ou lipophiles (qui aiment les gras) résiduelles sans heurts.

Elle se compose d’agents tensio-actifs très doux, qui vont s’agréger en micelles lorsque contenus dans l’eau et capturer les impuretés, spécifiquement grasses. Il est très avantageux de la fabriquer soi-même puisqu’il s’agit d’un soin quotidien dans lequel on pourra incorporer des actifs spécifiques à son type de peau. De plus, la fabrication maison nous permet comme toujours d’être assuré d’évincer tout agents cancérigènes, très présents dans les solutions micellaires préfabriquées du commerce.

Tous les produits cosmétiques contenant une phase aqueuse sont très sensibles aux contaminations par des bactéries et des champignons. Il est donc obligatoire de faire preuve d’une hygiène parfaite dans la confection des préparations « maison » contenant de l’eau et/ou des hydrolats.

Avant de commencer, consultez impérativement ceci.

La Recette de Ma Coach Grano

Pour 100 mL

  • 40 g d’eau pure
  • 60 g d’hydrolat de rose bio
  • 5 g de gel d’aloé vera bio (optionnel car je met de l’aloès partout, mais il faudra dans ce cas bien agiter le flacon avant emploi et cela complique donc un peu la chose)
  • 2,5 g de glycérine végétale ou 2ml d’huile de pépin de pamplemousse (conservateur)
  • 5 g d’huile de ricin sulfatée ou de mousse de babassu  (le plus important car tensioactifs) 

Application

Mélangez le tout avec précaution dans un flacon propre et stérile et nettoyez votre peau avec quelques gouttes de la solution sur une lingette réutilisable ou du coton bio compostable.

Attention: il ne s’agit pas d’huile végétale de ricin mais bien d’huile de ricin sulfatée qui est un tensioactif, créant une affinité entre l’eau et l’huile (qui impossible à la base avec l’huile végétale de ricin).

C’est bien pourquoi ? La sensation sur la peau n’est pas désagréable, puisque ce n’est ni une huile ni une crème, c’est instantanément rafraîchissant et l’hydrolat laisse un parfum subtil au visage qui procure un sentiment de bien-être incomparable ! L’essayer, c’est l’adopter !

Suite : personnalisez votre recette d’eau micellaire !

La version spéciale peau grasse des Cosmétiques se cuisinent.

Les versions peau normale, mixte et sèche de Calybeauty.

Pour les peaux à tendance (ou carrément acnéiques), rajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree (théier) (selon les instructions de votre fabricant) ou mieux encore de l’hydrolat de romarin ou de tea tree (30g) qui seront moins agressif pour un usage quotidien.

Pour uniformiser votre teint, pensez aux hydrolats de citron (30g), de tilleul (60g) ou de ciste (30g).

Et voilà le travail, un jeu d’enfant n’est-ce pas ?

Laissez-nous vos impressions et suggestions! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s